Flexible et sain – Minergie pour les hôpitaux

<?php echo $altTxt; ?>

Les hôpitaux sont des constructions complexes. Le bien-être des patients et le déroulement optimal des procédures y sont la priorité absolue. Les exigences de Minergie peuvent-elles y contribuer ? Oui, comme le démontrent plusieurs exemples marquants : le nouveau bâtiment de l'hôpital municipal Triemli de Zurich, les bâtiments de l'Inselspital à Berne, ou encore le projet de l’hôpital cantonal d’Uri. En Suisse, plus de 150 hôpitaux, centre de soin et maisons de retraite sont certifiés Minergie.

Projet phare: Hôpital cantonal Minergie-P de Münsterlingen

Certifié Minergie-P, l'hôpital cantonal de Münsterlingen fait partie des hôpitaux qui ouvrent la voie. En cinq ans, les bâtiments existants, datant des années 1970, ont été rénovés et un nouveau bâtiment a été entièrement construit, sans pour autant interrompre l’activité quotidienne.

L’hôpital cantonal a été fondé en 1840 dans un couvent bénédictin. Le bâtiment original a été conservé et agrandi à plusieurs reprises. Le nouveau bâtiment "3i" abrite désormais dix salles d'opération, une unité de réanimation, une clinique ambulatoire et l'unité centrale de stérilisation pour le canton de Thurgovie.

Un hôpital énergétiquement efficient n'est pas une tâche facile

Marc Kohler, CEO de Spital Thurgau SA, explique les raisons de la certification Minergie-P : « L'hôpital de Thurgovie doit et veut jouer un rôle de pionnier dans le canton. Cela vaut également pour l'efficacité énergétique dans les nouveaux projets de construction. » Évidemment, cela n’est pas évident au vu des besoins spécifiques d'un hôpital. « Dans le cadre de ce projet, nous avons construit de nouveaux locaux pour les services de chirurgie et de soins intensifs, l'unité centrale de stérilisation et une partie des salles de consultation. Dans ces secteurs essentiels que sont la chirurgie et les soins intensifs, il va de soi que l'efficacité énergétique n'est pas la priorité, car pour les patients, l’essentiel reste la sûreté et la qualité des soins. C’est pourquoi ces locaux spécifiques ne répondent pas aux exigences du label Minergie-P. La certification a pu être obtenue grâce à d’autres éléments de l’hôpital, comme les chambres, etc. »

L’hôpital de Münsterlinger est le premier bâtiment purement hospitalier de Suisse à obtenir le label Minergie-P. L'isolation de l’enveloppe du nouveau bâtiment est très performante et le fonctionnement des installations techniques a été optimisé en termes d'efficacité énergétique. Le bâtiment est chauffé grâce à la récupération de chaleur des process et refroidi grâce à l'eau du lac. Quant aux panneaux photovoltaïques, ils couvrent environ 95% des besoins en électricité pour le chauffage et à la climatisation.

Projet phare: Le Bürgerspital de Soleure, certifié Minergie-ECO

Une façade vitrée, beaucoup de lumière du jour et seulement quelques murs porteurs grâce à une structure auto-porteuse, voilà les atouts de la nouvelle unité d’accueil de l'hôpital de Soleure qui offre une atmosphère optimale à ses patients et à son personnel. Ces éléments garantissent également une grande flexibilité dans l’utilisation de l’espace. La construction n'est pas encore terminée, mais les collaborateurs se réjouissent déjà de s’y installer : « Il est facile d’imaginer ce que c'est que de travailler ici ! », explique Urs Studer, responsable des infrastructures au sein du Bürgerspital, dans une interview pour la Solothurner Zeitung.

Le plein de lumière naturelle pour les patients comme pour le personnel

Une des particularités de ce bâtiment est sa façade. Grâce à des éléments fixes et saillants disposés le long des fenêtres, elle offre suffisamment de lumière et d'ombre pour les 139 chambres. Après tout, la lumière du soleil est un facteur important pour le bien-être et la convalescence des patients.

L'utilisation optimale de la lumière du jour est d’ailleurs une exigence du complément ECO, qui a été choisi pour cela. Un autre facteur important de ce choix réside dans le fait que Minergie-ECO exige une transformation et un démontage simples et faciles. Cela joue un rôle important pour le maître d’ouvrage d’un hôpital, car la flexibilité des espaces est un élément essentiel. En effet, il est impératif de pouvoir adapter rapidement et à moindre frais les locaux aux besoins, comme l’évolution des technologies médicales ou de nouvelles méthodes de traitement.

Prévu pour être flexible 

À Soleure, les espaces destinés aux patients, aux bureaux et aux services techniques sont clairement séparés les uns des autres. « Cela simplifie non seulement les procédures, mais permet également, à terme, de modifier l'utilisation du bâtiment en fonction des besoins et garantit des travaux d'entretien rentables », explique Alfredo Pergola, chef de projet général de l'office cantonal de la construction et des bâtiments, au magazine santé Impuls. Cela permet d'obtenir un rapport qualité-prix optimal tout au long du cycle de vie du bâtiment.

Premier hôpital Minergie-ECO

A l'hôpital de Soleure, des directives sanitaires strictes ont déjà été observées lors de la construction. De plus, l’utilisation de béton recyclé - une autre exigence de Minergie-ECO – a permis de réduire la proportion d'énergie grise. Le nouveau bâtiment est le premier hôpital en Suisse à répondre aux nouvelles exigences Minergie-ECO. Les polluants doivent rester à l'extérieur : « Des unités d’accueil (chambres) certifiées Minergie-ECO existaient déjà, mais les salles de traitement ne pouvaient être labellisées, en raison des substances volatiles qui ne sont pas autorisées sur certaines surfaces. Cependant, comme nous construisons aussi bien des chambres que des salles de traitement, il était important pour nous que toutes deux soient certifiées. » explique Alfredo Pergola, chef de projet au magazine Baublatt du 9 juin 2017. « Grâce à une étroite collaboration, Minergie et le service des bâtiments ont réussi à trouver ensemble les solutions adéquates. » 

Le refroidissement du bâtiment comme défi supplémentaire

La certification Minergie-ECO accorde une grande importance à l'utilisation de l'énergie des process. L'ensemble du bâtiment est chauffé grâce à des sources d’énergies renouvelables. Cependant, le défi est venu d'ailleurs : « Il était clair pour nous dès le départ que ce n’était pas le chauffage par pompe à chaleur qui allait être décisif pour atteindre les exigences, mais bien le refroidissement du bâtiment », explique Pergola dans le même article du magazine Baublatt. Celui-ci sera assuré grâce à l'eau de l'Aar.

Et pour terminer, l’Inselspital de Berne, certifié Minergie-P-ECO

L'Inselspital de Berne va encore plus loin et vise la certification Minergie-P-ECO, ce qui en fait un projet pionnier. Jusqu'ici, aucun autre bâtiment hospitalier n'a rempli des exigences aussi élevées.

D’autres hôpitaux certifié Minergie